PERSPECTIVES

Le magazine du cours FLFR 480-580 de NIU

Victor Hugo et l’Internet

Est-ce que le nouveau film Les Misérables vous intéresse? Moi aussi. Avez-vous déjà vu la représentation musicale de Broadway? Oui, moi aussi. Vous connaissez donc Victor Hugo? Non? Si, vous le connaissez. Non! Vous connaissez donc certainement les personnages iconiques de Hugo: Jean Valjean et Cosette (Les Misérables, 1862); Quasimodo et Esmeralda (Notre-Dame de Paris, 1831; en anglais, The Hunchback of Notre-Dame). Vous connaissez le Paris de 1482, cadre du récit épique Notre-Dame de Paris. Vous connaissez aussi le Paris de juin 1832, cadre de l’insurrection républicaine dans Les Misérables. Il me semble, malheureusement, que vous ne connaissez pas Victor Hugo (1802 – 1885).

Victor Hugo était romancier, poète et dramaturge romantique du XIXe siècle. Il est considéré l’un des plus importants écrivains de la langue française. Notre-Dame de Paris et Les Misérables ont été de grands succès populaires. Ces deux romans de Hugo, cependant, sont beaucoup plus que ses personnages iconiques et le cadre historique de Paris à leurs époques respectives. Ses personnages et ses histoires émouvantes nous amusent et nous enchantent encore aujourd’hui. Considérez les nombreux films et mises en scènes qui ont été inspirés par Notre-Dame de Paris et Les Misérables. Mais aucun film, aucune représentation théâtrale ou musicale, ne peut vraiment reproduire entièrement et précisément les multiples niveaux de signification qu’on trouve seulement en lisant les deux romans. Hugo nous raconte une histoire notable, pleine de ses pensées sur la politique, la religion, l’histoire et la culture, avec plusieurs digressions fascinantes. Dans Les Misérables il parle de l’argot et de la construction des égouts de Paris. Dans Notre-Dame de Paris il parle d’architecture et d’alchimie. Dans les deux romans, Hugo décrit une ville au seuil de la modernité: Paris en 1482 est suspendu au tournant entre le Moyen Âge et la Renaissance française; Paris en 1832 est plongé dans une seconde Révolution française. Hugo nous parle de l’avenir autant que du présent et du passé. Sa voix est la voix d’un visionnaire à la fois racontant le passé et tourné vers l’avenir.

Considérez cet extrait de Notre-Dame de Paris sur l’architecture et l’imprimerie:

L’architecture a été la grande écriture du genre humain … jusqu’à Gutenberg, l’architecture est l’écriture principale, l’écriture universelle … Au quinzième siècle tout change. La pensée humaine découvre un moyen de se perpétuer non seulement plus durable et plus résistant que l’architecture, mais encore plus simple et plus facile … L’invention de l’imprimerie est le plus grand événement de l’histoire. C’est la révolution mère … que l’idée capitale de chaque génération ne s’écrirait plus avec la même matière et de la même façon; que le livre de pierre, si solide et si durable allait faire place au livre de papier, plus solide et plus durable encore … qu’un art allait détrôner un autre art … Ceci tuera cela. Le livre tuera l’édifice. (Livre V, chapitre II)

Remplacez l’imprimerie par l’Internet et on est au XXIe siècle. C’est ça, la voix visionnaire de Victor Hugo. Les représentations de Hollywood et de Broadway, la musique et les personnages de Les Mis et de Hunchback ne constituent que la partie visible de l’iceberg, le vernis superficiel du récit de Hugo. Pour mieux le comprendre et mieux l’apprécier vous devriez vraiment lire les romans de Hugo. Vous comprenez déjà un niveau de son œuvre. Lire Hugo sera l’étape suivante vers la compréhension de ses différents niveaux de signification. Faites vous un cadeau exceptionnel ce Noël: allez voir le nouveau film et lisez Les Misérables de Victor Hugo. Le roman est disponible sur l’Internet.

………………………………………….

La rédaction de cet article m’a appris qu’il est difficile d’exprimer mon enthousiasme pour les romans de Victor Hugo d’une manière qui pourrait persuader quelqu’un d’autre de les lire. En plus d’enthousiasme, il fallait montrer qu’on aime Les Mis et Hunchback parce que Hugo est encore pertinent aujourd’hui. J’ai essayé d’accomplir ça en utilisant l’Internet comme moyen de mieux connaître Hugo et ses œuvres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 5 décembre 2012 par dans 2012 Fall, Littérature, et est taguée , , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et recevoir des notifications de nouveaux articles par mail.

Rejoignez 18 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :