PERSPECTIVES

Le magazine du cours FLFR 480-580 de NIU

Critique de livre : Defending Jacob

Critique de livre imageQu’est-ce que vous feriez si votre fils était le suspect principal dans le meurtre d’un garçon de treize ans? Est-ce que vous le croiriez s’il vous disait que ce n’était pas lui le coupable ? Le thriller Defending Jacob de William Landay raconte l’histoire d’un père qui est confronté au fait que son fils de quatorze ans a peut-être tué quelqu’un. Ce roman, qui se trouve sur liste best-seller du New York Times ne déçoit pas.

L’histoire se déroule dans une petite ville de l’état du Massachusetts où la plupart des gens se connaissent. Le crime y était étranger ; c’est-à-dire, jusqu’à ce que Ben Rifkin ait été trouvé mort dans le parc. Un témoin oculaire a vu Jacob Barber, fils d’Andrew Barber, sur la scène du crime.

Andrew Barber, qui travaille pour le procureur de la République veut croire son fils, qui jure qu’il n’a rien fait. Mais il y a une distinction subtile entre les faits et la parole d’un jeune garçon. Landay suit la famille de Jacob pour découvrir ce qui se passe quand quelqu’un qu’on aime est accusé d’avoir commis un crime inimaginable.

Landay prend le sujet du meurtre, sujet typique de la littérature populaire, et le montre d’un point de vue complètement différent. Il veut que son public endure le procès douloureux avec la famille. Tout au long du roman, ni la famille ni le lecteur ne savent si Jacob dit la vérité ou non. Les indices s’accumulent contre le garçon, qui maintient son innocence.

On a envie de pleurer avec la mère, d’aider le père, et d’interroger Jacob soi-même. Le récit est écrit de la perspective du père, et on comprend chaque douleur et chaque doute qu’il ressent. Le lecteur se trouve impliqué dan le problème de cette famille, et jusqu’à la fin, on n’arrête pas de chercher des réponses.

Dans une fin inattendue, on ne peut pas s’empêcher de se demander : que ferais-je dans cette situation ? Est-ce qu’il faut avoir confiance en qui on aime, ou est-ce qu’il faut croire les faits ? Defending Jacob pousse à réfléchir à cette question.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 mars 2014 par dans Critiques, Littérature, Printemps 2014, et est taguée , , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et recevoir des notifications de nouveaux articles par mail.

Rejoignez 18 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :